La propagation du virus Covid-19 oblige les organisations à adapter leur stratégie. L’un des points prioritaires pour l’ensemble des sociétés, des entreprises et des travailleurs indépendants est de maintenir la trésorerie pour pouvoir relancer l’activité après la crise. N’ayant pas de vision à long terme sur les impacts de cette crise, les entrepreneurs doivent évoluer avec la plus grande prudence dans les choix de gestion, l’objectif étant de maintenir la pérennité de la trésorerie autant que possible.

En réponse à la propagation en France du virus Covid-19, des mesures impactant l’activité professionnelle ont été prises par les pouvoirs publics. AVENIR Expert a décrypté pour vous les différents accords pris par l’Etat pour les entreprises, auxquels s’ajoutent les conseils de nos experts.

Les actions auprès des banques

  • Pause dans le remboursement de vos prêts
    La première étape pour préserver votre trésorerie est de mettre en place un report des annuités bancaires liées aux emprunts (capital et intérêts). Pour cela, rapprochez-vous de votre conseiller bancaire ou sur internet.
    Certaines banques proposent ce report sans frais supplémentaires.
  • Facilité de caisse
    Rapprochez vous de votre banque pour solliciter un découvert autorisé (ouverture de crédit “OC”)
    Par exemple, Arkea propose une facilité de 2 mois, représentant 1 mois de marge brute commerciale (Chiffres d’affaires – Achats)
  • Prêt garanti par l’Etat
    Vous pouvez demander auprès de votre banque, dès le 25 Mars 2020, un prêt garanti par l’Etat :

    • un prêt de trésorerie d’un an, avec un différé d’amortissement d’un an
    • L’entreprise pourra décider, à l’issue de la première année, d’amortir le prêt sur une durée de 1, 2, 3, 4 ou 5 années supplémentaires.
    • Il peut couvrir jusqu’à trois mois de chiffre d’affaires
    • Le prêt dispose d’une garantie de l’Etat à hauteur de 70 à 90%, selon la taille de l’entreprise
  • Crédit via la plateforme “Crédit 50K”
    Vous pouvez aussi vous faire accompagner dans une demande de financement. Pour les prêts inférieurs à 50 000€ via la plateforme de l’ordre des Experts-Comptables.
  • Révision de vos prêts actuels
    Il vous est également possible de demander à votre conseiller bancaire de refaire le point sur vos prêts et de se rapprocher de la direction régionale BPI France pour garantir les lignes de crédit :

    • transformer ces crédits à court terme en moyen terme
    • obtenir des lignes de crédit à court terme pour 12 ou 18 mois

Les conseils d’un professionnel AVENIR Expert :

  • En premier lieu, pour préserver votre trésorerie, commencez par mettre en pause vos remboursements de prêts, et demandez des facilités de caisse
  • Si ce n’est pas suffisant, demandez un prêt garanti par l’Etat
  • Nous attirons votre attention sur le recourt à l’emprunt : il ne doit pas pousser votre société dans une situation de surendettement

Pour en savoir plus, nous avons réalisé un article dédié sur les démarches à suivre pour bénéficier d’un prêt garanti par l’Etat :

Lire l’article

Les partenaires économiques, les clients et les founisseurs

A l’heure à laquelle nous écrivons cet article, il existe peu de mesures. Cependant, l’état propose qu’en cas d’un différend lié à l’exécution d’un contrat de droit privé, y compris tacite, ou d’une commande publique (conditions de paiement non respectées, rupture brutale de contrat, …) les entreprises peuvent saisir la médiation des entreprises qui aidera à résoudre les litiges.

Ce service :

  • est gratuit,
  • se veut rapide : moins de 3 mois,
  • réactif : un médiateur prend contact avec le saisissant dans les 7 jours afin de définir avec lui un schéma d’action
  • et confidentiel : tous les échanges, sont couverts par la plus stricte confidentialité.

Plus d’infos via :  www.economie.gouv.fr

Les conseils d’un professionnel AVENIR Expert :

  • nous conseillons aux entrepreneurs de contacter leurs fournisseurs et clients pour discuter d’une condition de paiement possible dans les plus brefs délais pour avoir une vision des différentes dépenses et des différents encaissements.
  • En cas de litige, expliquer qu’il existe un service de médiation.

Une aide de 1 500 € pour les plus petites entreprises, les indépendants et les microentreprises des secteurs les plus touchés

Un Fonds de Solidarité pour les TPE et les indépendants a été mis en place. Ce Fonds de Solidarité permettra de verser 1 500 € pour le mois de mars 2020 à tous les indépendants (petites entreprises, indépendants, et les microentreprises). Cette aide, réservée aux entreprises dont le CA est inférieur à 1.000.000€ et avec un bénéfice annuel imposable inférieur à 60 000€, sera versée aux conditions suivantes :

  • Ou une baisse de CA de l’ordre de 70% entre mars 2020 et mars 2019. Ainsi, l’aide ne pourra être traitée qu’à partir du mois d’avril 2020 ;
  • Ou une activité arrêtée par obligation, du fait du Covid-19

NB : Lorsque la structure a été créer après Mars 2019, c’est le CA mensuel moyen depuis la création qui est pris en compte.

Comment bénéficier de cette aide de 1 500 €

Vous pourrez bénéficier de cette aide à partir du 1er avril 2020 en faisant une simple déclaration sur le site impots.gouv.fr.

Le report du paiement des loyers, des factures d’eau, de gaz et d’éléctricité pour les plus petites entreprises en difficulté

Le président de la République a annoncé lundi 16 mars 2020 le report du paiement des loyers, factures d’eau, de gaz et d’électricité pour les plus petites entreprises en difficulté.

Comment en bénéficier ?
Pour bénéficier de ces reports, vous devez adresser directement par mail ou par téléphone une demande de report à l’amiable aux entreprises auprès desquelles vous payez ces factures (votre fournisseur de gaz, d’eau ou d’électricité, votre bailleur…).
Concernant les commerces des centres commerciaux, le Conseil national des centres Commerciaux (CNCC) a d’ores et déjà invité ses membres bailleurs à suspendre les loyers pour l’échéance d’avril.

Pour en savoir plus, nous avons réalisé un article dédié sur les démarches à suivre pour bénéficier de l’aide de 1 500€ du fonds de solidarité :

Lire l’article

Nous mettrons régulièrement à jour cet article sur lequel vous pourrez vous appuyer lors de vos prises de décision. Au-delà de l’ensemble des informations actuellement disponibles, des actualités qui nous arrivent chaque heure.

Nos experts échangent en permanence sur chacune des informations avant d’arbitrer. En effet en situation de crise, il convient de prendre du recul sur les informations et ne pas céder à la précipitation dans l’interprétation des informations.