Le premier appel à projet PCAEA de l’année 2019 vient d’être lancé. Il court jusqu’au 22 mars pour les bretons et jusqu’au 8 mars pour les ligériens. Il concerne la modernisation des bâtiments et de leurs équipements. D’autres aides plus spécifiques aux élevages avicoles et aux ETA et CUMA sont également en cours.

Le PCAEA ou Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations Agricoles se définit comme un dispositif de soutien aux investissements agricoles. C’est dans ce contexte, que chaque année, deux appels à projets (APP) sont lancés. Le premier appel à projet de l’année 2019 est à présent ouvert. Celui-ci a pour objectif d’aider les agriculteurs dans la modernisation de leurs outils de production mais d’également d’améliorer les conditions de travail des éleveurs et de leurs salariés.

Toutes les filières de productions sont éligibles et les types de projets sont assez nombreux. Mais attention, peu de dossiers sont éligibles, il faut en effet répondre à certains critères bien précis.

Notre experte, Marie-Odile VIVIER, Directrice technique agricole d’Avenir Expert met l’accent sur certains points.

« Il est vivement recommandé de déposer votre dossier en DDTM le plus tôt possible et avant le 22 février au plus tard pour les bretons. En effet, un dossier déposé avant le 22 février sera pré-instruit et pourra alors être complété si besoin. Dans le cas contraire, un dossier déposé non complet après le 22 février ne pourra en aucun cas être complété et se verra alors automatique refusé. »

En parallèle, le Conseil régional de Bretagne a annoncé la mise en place d’une aide spécifique, non cumulable avec le PCAEA, pour les éleveurs souhaitant se lancer dans la construction de poulaillers neuf. Cette aide pourra atteindre jusqu’à 50 000 € et concerne la filière volailles de chair. Le but de cette aide étant bien d’aider les aviculteurs dans leur projet de modernisation de leurs équipements.

Deux autres appels à projets spécifiques ont également été lancés. Ils concernent les ETA et les CUMA et concerne les investissements en matériel agro-environnementaux.

Pour en savoir plus sur ces aides, n’hésitez pas à nous contacter. En effet, il existe de nombreuses spécificités et nous ne pouvons pas toutes les aborder dans cet article. Nos experts sont disponibles pour répondre à vos interrogations et vous accompagner dans l’élaboration de vos dossiers.

Prénom, nom
Email
Téléphone
Je préfère être recontacté(e) par le cabinet le plus proche de chez moi:

Je souhaite également être contacté(e) sur d'autres sujets:
ComptabilitéRessources humainesFiscalitéOutils de gestion